lundi 14 février 2011

L'amour

Bonne St-Valentin à toutes et à tous.  Un jour, à la radio, j'ai entendu un petit garçon de maternelle raconter ce qu'était l'amour pour lui. Voici son histoire.

''Je sais pas lire en fait.  Il faut être en CP1 ou en CP2 pour apprendre.  J'aimerais bien.  Mais tu sais dans ma tête je me raconte plein d'histoires.  Quand je saurai écrire, je vais écrire de livres... tu vois.... je vais écrire... mon coeur.... tu vois, des choses d'amour.  Mais toutes les amoureuses sont amoureuses avec Louis... Louis... ben... Louis, il est tellement joli que toutes les amoureuses... elles embrassent avec Louis, elles sont toujours amoureuses. Je sais pas comment elles font.  C'est comme ça. Parfois on est beau et parfois on est pas beau. C'est comme ça la vie.

On dirait que... dans ma tête... on dirait que les filles m'aiment pas, on dirait... parce que Margot, elle était amoureuse de moi, maintenant elle est amoureuse avec Louis.  Avant j'étais amoureux avec Tania, maintenant elle est amoureuse avec Louis.  Je comprends pas pourquoi c'est comme ça.  Je leur dis bien gentiment.  Elles me disent tout le temps: je suis déjà mariée, je suis déjà mariée.... j'en peux plus. J'en peux plus.  J'envoie des livres... le livre du petit Nicolas. J'essaie de leur envoyer des fleurs, elles me disent: non, garde-la pour toi, je suis déjà mariée... bon.... J'en peux plus.  J'essaie tout, j'essaie tout. Je leur donne des jouets à moi, elles disent non.  En plus c'est des jouets de souvenir de mon grand-père, de ma grand-mère arrière.  Et puis, elles me disent: non, garde pour toi, je suis déjà  mariée.  J'EN PEUX PLUS.... j'en peux plus.  Je sais pas... je vais devenir un vaurien, c'est sûr.......''

À la fin de l'entrevue, j'ai entendu rire l'animateur... je n'ai pas ri.... ce que j'ai entendu c'est la détresse d'un enfant qui ne se sent pas aimé et qui pense qu'il deviendra un vaurien.  Mais oui, quoi penser d'autre... Comment réussir dans la vie si on ne se sent pas aimable ou digne d'être aimé. L'animateur a dit que c'était étonnant qu'un enfant parle de cette façon.  Oui c'est étonnant, parce que d'habitude les enfants gardent ces idées pour eux-mêmes. Ils n'en parlent pas.  Ils ont peur d'être ridiculisés et ils ont bien raison.

J'espère de tout coeur que ce petit garçon a rencontré une personne aimante qui lui a fait changer d'idée et qu'aujourd'hui il peut fêter la St-Valentin.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire